J’imagine déjà la tête de certains en lisant ce titre : une grimace de dégoût, les yeux qui saignent, la bouche sèche et les jambes flageolantes.

Mais pourquoi IE… pourquoi ??

Loin de moi l’idée de faire l’apologie d’un navigateur un poil dépassé ou de nier que Internet Explorer, c’est le mal. Mais une fois qu’on s’est bien lâché à dire tout le mal qu’on en pense, reste la réalité : en juin 2015, IE représente encore plus de 15% des navigateurs en France. Alors quand on développe, on passe toujours par cette phase aussi délicate que crainte : les tests cross-browsers. Et là, la partie de rigolade commence, d’autant plus que chez TPZ, on a plus de macs que de windows en rayon.

Même si on est fan des solutions de testing externalisées, il est parfois important de pouvoir tester quelque chose directement sur sa machine… Et là, disons-le tout net : c’est le drame. Entre une solution d’émulation type Wine et la virtualisation, le choix est vite fait tant le premier semble complexe ou simplement inefficace. Mais même avec la virtualisation, il faut créer la machine virtuelle, installer windows et trouver le moyen d’installer les différentes versions d’IE (bah oui, tant qu’à se faire plaisir, autant aller jusqu’au bout).

Vous avez dit en 3 clics ?

Et c’est là qu’on va vous simplifier la vie, car autant dire que chez TPZ, quand on trouve un plan pour gagner du temps, on le partage.

Premier clic : on installe Virtualbox

Il est gratuit, il est stable, et il s’installe en deux temps trois mouvements : on ne présente plus Virtualbox. Il vous reste juste à télécharger le soft et à suivre la notice.

Deuxième clic : on se prend pour un ingénieur informaticien…

… et on lance le Terminal. Oui, cette boîte obscure qui semble échapper aux règles de l’ergonomie moderne et rappelle la programmation basique que je faisais sur Atari 800XL (oui, je suis vieux). Allons, ne reculez pas : j’ai dit que c’était simple !

Pour lancer le terminal : cmd + espace et on écrit « Terminal »… On peut pas faire plus simple, non ?

Merci Spotlight !

Merci Spotlight !

Troisième clic : on se transforme en admin réseau…

… et comme on l’est pas vraiment, on va se contenter de recopier quelques lignes de code :

curl -s https://raw.githubusercontent.com/xdissent/ievms/master/ievms.sh | bash

Késaquo ???

Cette petite formule magique va vous permettre de lancer automatiquement le téléchargement puis l’installation de machines virtuelles permettant de tester toutes les versions d’internet explorer de la 7 jusqu’à la 11… Attention les petits malins, il faut rester connecté à internet pour que la magie opère. Et pour les puristes qui voudraient sélectionner les versions de manière plus fine, il suffit de reprendre la ligne de code suivante en mettant la bonne version à la fin.

curl -s https://raw.github.com/xdissent/ievms/master/ievms.sh | IEVMS_VERSIONS="7" bash

Et après ?

Après ? J’ai envie de dire « enjoy » : on lance virtualbox, et on attaque le jeu des 7 millions d’erreurs entre Chrome et IE7. Amusez-vous bien les gens.

Oh ! Les jolies machines virtuelles !

Oh ! Les jolies machines virtuelles !

Ah, si, certains vont me dire que IE11 sur win10 n’est pas le même que sur win8. À ceux-ci je répondrais que le jusqu’au-boutisme est comme un vieux fromage qu’on a oublié dans un coin : il sent fort, mais c’est là qu’il est le meilleur. Alors soit, pour les perfectionnistes, microsoft a pensé à vous en mettant à disposition des images virtuelles gratuitement (oh my gosh !). Installez les dernières versions de windows et d’IE et faites vous plaisir.

Attention, tout plaisir a ses petits désagréments, ici ce sera la taille que chaque machine virtuelle prendra sur votre disque : dans les 11go, l’installation nécessitant quelques 48go d’espace libre (ah oui, quand même).

Source complète dans la langue de Shakespeare (mais sans les blagues) : Internet Explorer for Mac – the easy way.

Ah, et si vous êtes fan de virtualisation (donc à priori instable et peu fréquentable), je vous conseille l’excellent article de Nabil qui a bien potassé le sujet pendant son Master !